ActualitésSports

OL : le constat amer de Bruno Genesio contre ses propres joueurs

Bruno Genesio vit très mal la défaite concédée à domicile par l’Olympique Lyonnais devant le FC Lorient (1-4, 32ème journée de L1). Fatigué de voir les mêmes maux hanter son effectif, l’entraîneur rhodanien s’agace.

C’est une défaite que l’Olympique Lyonnais n’avait assurément pas vu venir. Invaincus au Parc OL depuis le 28 janvier et un revers devant Lille (1-2), les Gones sont tombés de haut en se faisant étriller dans leur antre par le FC Lorient (1-4) dans le cadre de la 32ème journée du championnat de France de Ligue 1. Une défaite qui revêt même un caractère historique, puisqu’il s’agit de la plus lourde jamais enregistrée par l’équipe rhodanienne dans son écrin de Décines (l’OL avait perdu deux fois 1-3 face à Bordeaux et Guingamp, Ndlr). Les locaux ont d’ailleurs essuyé une sévère bronca au coup de sifflet final, certains joueurs ayant eu droit à quelques mots doux de la part d’une partie du public.

Des supporters qui ont le droit d’être en colère comme l’exprime l’entraîneur Bruno Genesio en zone mixte, conscient d’avoir bafoué l’honneur de l’institution lyonnaise au travers de cette sortie de route : « Ce qui me vient en premier à l’esprit à chaud, c’est de la honte. Vous avez vu la deuxième mi-temps comme moi, on a tout bafoué, on a même manqué de respect vis-à-vis du club et de l’institution. Je suis en colère, triste, honteux… Ce sont les trois sentiments qui m’animent. Nous sommes tous responsables, et moi le premier », concède le technicien, qui peine à contenir son agacement face à certains comportements de ses joueurs.

« Des comportements inappropriés pour le football de haut niveau »

« Ce sont les mêmes symptômes, les mêmes maux, que lors de la défaite face à Guingamp (le 22 octobre dernier). J’ai l’impression que, dès qu’il y a un petit grain de sable qui vient se mettre dans la machine, on n’est pas capable de réagir. La première mi-temps était correcte, et en deuxième on a été indigne d’une équipe de notre standing. Je n’aime pas parler des erreurs individuelles, c’est trop facile de se réfugier derrière ça. Il y a eu des comportements inappropriés pour le football de haut niveau », assène-t-il, devant maintenant remotiver ses troupes avant la réception de Besiktas, jeudi soir, en quart de finale aller de la Ligue Europa.
« Il faut réagir et rebondir. On a entre guillemets la chance de jouer l’un des matches les plus importants de la saison dans quelques jours. À nous de montrer qu’on a suffisamment de caractère et de qualités après ce non-match. On aura une bonne explication demain entre nous, ce sera le meilleur moyen pour trouver les ressorts nécessaires pour préparer ce match. La pression existait avant cette défaite, mais ça en rajoute peut-être. J’ai une pensée pour les supporters, je me mets à leur place ce soir, on leur a manqué de respect », conclut-il. Ambiance…

LIRE LA SUITE

SimRadio / Sport

Tags

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker