ActualitésCulture

Les Simpson frappent fort pour les 100 jours de la présidence Trump

Les scénaristes de la célèbre série animée se moquent ouvertement du début de mandat chaotique du président des États-Unis.

Ils avaient été les premiers à prédire l’arrivée au pouvoir de Donald Trump. Les Simpson ne pouvaient donc pas manquer de saluer, à leur façon, les 100 premiers jours de mandat présidentiel du milliardaire. Dans une vidéo de moins de deux minutes, les créateurs de la série se sont donc amusés, avec leur traditionnel humour grinçant, à multiplier les clins d’œil et références parodiques liés à la politique du 45e président des États-Unis.

L’extrait débute par une entrée fracassante dans la Maison-Blanche, où l’on découvre Sean Spicer, le porte-parole désabusé du gouvernement, pendu près de son pupitre avec un écriteau « je démissionne » autour du cou. Kellyanne Conway, conseillère du chef d’État, s’enfuit apeurée en criant : « Je ne le remplacerai pas ! » C’est ensuite au chef d’État lui-même d’en prendre pour son grade. L’action se déroule dans la chambre présidentielle où Donald Trump, en pyjama, déblatère sur ses accomplissements récents. « Je me suis amélioré au golf, j’ai gagné 700 followers sur Twitter, et j’ai rendu possible la chasse des ours qui hibernent, mes fils vont adorer », assure-t-il.

Tandis qu’il pianote frénétiquement sur son smartphone, on remarque quelques livres étalés sur son lit : Tuer, une bonne chose du polémiste de droite Bill O’Reilly, Découvrir la Floride pour 10 millions de dollars par jour et Le Petit Livre des grosses bombes, référence aux récentes frappes en Afghanistan. On aperçoit également en arrière-plan un tableau du bonhomme dans un camion, un cliché qui avait amusé de nombreux internautes en mars dernier.

L’un de ses conseillers débarque ensuite et le prie de lire une nouvelle loi qui diminue les taxes pour les Républicains. Désarçonné par le nombre de pages, Trump lui répond : « Est-ce que Fox News peut le lire et je regarderai juste leur compte-rendu ? » Une nouvelle pique concernant les propos souvent similaires entre le président et la chaîne conservatrice. Les scénaristes n’ont pas manqué non plus de se moquer allégrement de la coiffure du milliardaire qui est représentée ici par un chien recroquevillé. Sa première fille, Ivanka Trump, est aussi prise à partie quand elle rejoint la Cour suprême et remplace la juge Ruth Bader Ginsburg. La vidéo se conclut quand Homer tente de rassurer une Marge paniquée : « Donne un peu de temps au président. Il n’a que 70 ans. »

LIRE LA SUITE

Simradio / Culture

Source
LEPOINT.FR
Tags

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker