ActualitésCulture

Chicago: La fresque de Michelle Obama en reine égyptienne fait débat

Une jeune étudiante en art dit avoir été plagiée par l’artiste Chris Devins, auteur d’une fresque murale représentant Michelle Obama en Cléopâtre à Chicago…

Le port altier, le nez en l’air… Nul doute que Michelle Obama méritait une œuvre d’art. Mais maintenant que c’est chose faite, le portrait fait débat.

Sur un immeuble de Chicago où l’ancienne première dame a vécu durant son enfance, l’artiste Chris Devins a dessiné une fresque murale la représentant attifée d’un habit et d’une coiffe de reine égyptienne. Un savant mélange entre Nefertiti et Cléopâtre. L’image est censée « servir d’inspiration pour les jeunes filles du sud de Chicago et les jeunes filles partout. » a-t-il déclaré à CNN.

La Michelle Obama de Chris devins

Alors que la peinture du mur est à peine sèche, les critiques n’en finissent pas de pleuvoir sur l’artiste, accusé de plagiat. Une étudiante en art de Rhode Island a ainsi fait valoir que le dessin original de l’œuvre était le sien. Et en effet, Gelila Mesfin a publié à quelques couleurs près, un dessin identique de la première dame sur son compte Instagram il y a 6 mois.

La Michelle Obama de Gelia Mesfin

« Comment pouvez-vous juste voler le travail artistique de quelqu’un… Le dur travail de quelqu’un et clamer que c’est le vôtre » s’est emportée l’étudiante sur son Instagram samedi. « C’est tellement irrespectueux à plein de niveaux… » déplore-t-elle avant d’ajouter « C’est quelque chose de partager ou même de profiter du travail de quelqu’un d’autre mais le présenter comme le vôtre est juste mal. »

Chris Devins a pour sa part nié avoir plagié la jeune artiste. Il dit avoir eu l’idée du portrait en regardant des images sur Pinterest mais fait amende honorable : « J’ai crédité Mlle Mesfin pour son travail immédiatement » a-t-il ainsi déclaré à CNN dans une interview mardi. Cette solution a paru plaire à Gelila Mesfin qui encourage les instagrameurs à « rester positifs envers lui [Chris Devins] ». CNN relève par ailleurs que Gelila Mesfin a elle-même emprunté la photo à la base du dessin au photographe Collier Schorr qui a été publié l’automne dernier dans le New York Times.

LIRE LA SUITE

SimRadio / Culture

Source
20MINUTES,FR
Tags

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker