ActualitésSociété

Après Abidjan, Standard Bank vise Dakar

La banque sud-africaine va mettre le cap sur le Sénégal, futur eldorado pétrolier, dans une échéance de 12 à 18 mois

La Standard Bank qui disposait depuis 2013 d’un bureau de représentation à Abidjan, a officiellement lancé ce 9 avril sa filiale ivoirienne sous le nom de Stanbic Bank Côte d’Ivoire, après avoir obtenu sa licence bancaire en 2016.

Membre du groupe sud-africain Standard Bank, première institution bancaire du continent, la nouvelle filiale est le signe d’un intérêt croissant pour l’Afrique de l’Ouest.

« Lorsqu’il s’est agi (…) de repenser, réorienter et redynamiser la stratégie africaine du groupe Standard Bank, notamment en Afrique de l’ouest, les performances économiques remarquables et la stabilité retrouvée ont fait de la Côte d’Ivoire, un choix évident pour créer une banque », a expliqué Michel Brizoua-Bi, le président du conseil d’administration de Stanbic Bank Côte d’Ivoire.

« Notre présence opérationnelle en Côte d’Ivoire soutient la stratégie de la Standard Bank d’être la principale organisation de services financiers en Afrique et notre volonté d’élargir et d’approfondir notre présence sur le continent », a indiqué pour sa part Sola David-Borha, directrice exécutive pour la région Afrique de Standard Bank.

Le pays a l’avantage de disposer d’une croissance forte et d’une « économie diversifiée » dans des secteurs de prédilection du groupe comme l’énergie, les infrastructures, les ressources naturelles (pétrole, gaz et mine), l’agriculture ou encore les télécommunications.

Présentée comme une « corporate and investment banking », ciblant les grandes des entreprises locale et panafricaine, la banque compte également se tourner vers les « PME et les particuliers », a confié à la presse Hervé Boyer, le directeur général.

Le Sénégal, prochaine destination

Si Abidjan avait au départ la vocation de servir de base pour les pays francophone de l’Afrique de l’Ouest, c’est désormais toute la région qui intéresse le groupe bancaire. « L’Afrique de l’Ouest francophone devient de plus en plus importante en tant que vecteur de croissance sur le continent africain » a déclaré à l’agence Bloomberg Sim Tshabalala, le PDG du groupe. « Nous suivrons nos clients, en fonction de leurs besoins et de leurs demandes ; nous irons là où ils nous emmènent » a-t-il ajouté. Et le prochain pays visé est le Sénégal, futur eldorado pétrolier, dans une échéance de 12 à 18 mois, a confié Sola David-Borha, à Bloomberg.

Basé à Johannesburg, la Standard Bank group rayonne dans 20 marchés africains. Les bénéfices totaux pour 2017 étaient d’environ 2 milliards de dollars et le total des actifs de 2 000 milliards de rands (environ 165 milliards de dollars). La capitalisation boursière de Standard Bank au 31 décembre 2017 s’élevait à 317 milliards de dollars, soit 28 milliards de dollars.

Financial Afrik

SimRadio / Société

Tags

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker